banniere
Accueil Références Outils Productions Utile

Les Logiciels

Plusieurs logiciels libres permettent d'assurer la production artistique, 2D, 3D, son, installations, édition, web, vidéo, animation, graphisme, etc... Mais aussi les à côtés : l'administratif, la bureatique, protéger sa vie privée, passer à travers la censure etc...

La pratique artistique avec des logiciels libres, c'est possible

"« Logiciel libre » [free software] désigne des logiciels qui respectent la liberté des utilisateurs. En gros, cela veut dire que les utilisateurs ont la liberté d'exécuter, copier, distribuer, étudier, modifier et améliorer ces logiciels."
À part dans quelques cas rares, il est possible de faire tout ce travail avec des logiciels libres. Certes ils sont peu ou pas enseignés car ils n'ont pas le support promotionnel dont disposent les logiciels privateurs, mais ils sont faits par tous (des citoyens, des universitaires, des associations, des entreprises) et appartiennent à tous.
Les softs privateurs posent souvent un problème de pérennité : Oh combien d'œuvres produites avec des logiciels privateurs sont aujourd'hui inutilisables car le logiciel n'est plus maintenu et l'éditeur a refusé de publier les sources. Si vous ne pouvez éviter de faire appel à un logiciel privateur, il faut regarder s'il propose un format d'export ouvert ou prendre en compte la possible obsolescence de cette production.
Voici une liste des logiciels libres et leur équivalent privateur s'il en existe un.


Usage - Logiciels libres - équivalents privateurs
Photographie Gimp,DarkTable Photoshop, lightroom
Dessin vectoriel Inkscape Illustrator
CAO Freecad Sketchup, Katia, SolidWorks
3D Blender Maya, Rhino
BD, animation Krita
Jeu vidéo Godot Unity
Data spatialisation Octave Matlab
Edition Scribus,lateX InDesign

Les Services en ligne

On peut aussi remplacer les services chez des tiers opaques (Google, Amazon, Facebook, dropbox etc...) par des services dans des associations, ou des petits hébergeurs engagés comme les chatons de framasoft. Une autre solution consiste (pour les plus affutés) à héberger soi-même ces services sur son propre serveur.


Usage - Services libres - équivalents GAFAM
Cloud, stockage en ligne, contacts et calendriers, synchronisés NextCloud auto-hébergé ou en hébergement mutualisé comme chez Aquilenet ou Octopuce Remplace Google Drive, Dropbox, etc...

Les OS


L'OS est généralement le logiciel le plus important sur une machine, c'est lui qui contrôle tous les autres. Un OS libre bien choisi vous facilitera la vie.

Les Linux

Pour la pratique artistique, les systèmes Linux sont aujourd'hui tout à fait fonctionnel. Debian est un très bon standard. Il est aussi simple voire plus facile d'utilisation que Ubuntu qui est une version fortement configurée de Debian afin d'y ajouter des trucs que l'on cherche à éviter quand on se dirige vers le libre (Appli amazon, snap etc...) De plus sa forte configuration fait que l'on passe souvent plus de temps à dé-configurer une ubuntu qu'à configurer une Debian. Mais de très nombreuses distributions de linux existent comme Arch, knoppix etc...

Les BSD

BSD aussi a des distributions qui peuvent se prêter à la pratique artistique comme FreeBSD, néanmoins il sera plutôt conseillé pour des utilisateurs avancés ou déjà habitués à ce genre de systèmes.

pgp, le 12 mars 2021

' '

"Ce bâteau n'est ni le plus grand, ni le plus rapide, ni le plus beau, mais nous en sommes les seuls maîtres à bord." Les frères de la côte